Un petit historique...

 
La première étude sur la protection de l’environnement et la création du premier poste.

Parmi les 83 Chambres de Métiers, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Meurthe-et-Moselle est la première à s’être engagée dans la protection de l’environnement dans l’artisanat. En 1991, elle initie ainsi sa première étude sur les questions relatives à l'artisanat et à l'environnement en analysant les enjeux de la protection de l’environnement pour les entreprises artisanales et en proposant un programme d'actions réaliste. Le constat est simple : tout reste à faire.

En 1993, l'Etat, le Conseil Régional de Lorraine et le Conseil Général de Meurthe-et-Moselle apportent le soutien financier suffisant à la création du premier poste en France de conseiller en environnement auprès des artisans. Le champ d'action est vaste, d’où la nécessité de définir rapidement une stratégie efficace sur le terrain.

La priorité : répondre aux besoins quotidiens des artisans en matière d'environnement

A l’occasion de l’Assemblée Générale de la Chambre de Métier, la première intervention démontre une absence ou une non-adéquation des structures existantes face aux obligations imposées aux entreprises. Par exemple, lorsqu’on informe les artisans sur leurs obligations, notamment en matière de gestion des déchets ils demandent systématiquement les adresses des lieux d'élimination.Dans un premier temps, il faut donc instaurer les moyens qui permettront le respect de la réglementation et ensuite, lancer des opérations d’informations et de formations pour parvenir à de véritables changements de comportement.

Rapidement, un seul poste ne suffit plus…

Très rapidement les études et les opérations se multiplient et une personne ne suffit plus pour assumer l'ensemble des tâches. Dès 1994, deux personnes travaillent à plein temps sur les questions d'environnement, épaulées une grande partie de l'année par des stagiaires de haut niveau. En 1997 l'équipe s'agrandie en accueillant une troisième personne. A partir de 1999, ce sont quatre ingénieurs et une documentaliste qui mènent à bien l'ensemble des projets locaux, régionaux et nationaux proposés par la Chambre de Métiers de Meurthe-et-Moselle.

La reconnaissance nationale…

En juin 2003, la Chambre de Métiers de Meurthe-et-Moselle obtient la reconnaissance nationale du Ministère des PME, du Commerce et de l’Artisanat. Le ministère lui décerne le label « Pôle d’innovation technologique de l’artisanat » et formalise ainsi la création du CNIDEP, Centre National d’Innovation pour le Développement durable et l’Environnement dans les Petites entreprises.